Au Revoir


Enfait, c’est vrai ce qu’on dit “Qu’on est vraiment son pire ennemi”.

Dans la vie de tous les jours, certes, je me juge moi-même bien souvent avant que l’autre ne le fasse, mais parlons d’Internet puisque nous sommes la.

Je le disais encore il y a quelques semaines, j’ai toujours eu le cerveau en ébullition en pensant a cet espace d’écriture, une vraie relation amour/haine.
Aujourd’hui, je l’envisage d’avantage comme un journal un peu brouillon, mais je l’ai vu des le départ comme un blog, c’était peut être ça le problème finalement... “un blog”.
Lorsque tu désignes les choses par un nom précis, tu finis par ne les voir que d’une seule manière, ça ne peux pas être comme ci,  c’est forcement comme ça!

J’ai ouvert mon 1er blog, il s’appelait The Obsess, le nom de mon tout 1er tatouage, j’y parlais un peu de looks, un peu de beauté, un peu de textes, je ne savais pas vraiment ou aller; 
puis j’ai ouvert “Lexie Blush” ou je parlais de beauté.

Bon. Et puis, je me suis sentie a l’étroit, j’ai fait des vidéos, de beauté, de looks, de voyages aussi.

Et puis, je me suis complètement perdue.

Parce que plus je créais de contenus, plus je regardais de près les contenus des autres, et plus, sans m’en rendre compte, je m’enfermais dans un moule.
Je me nourrissais des autres, en m’oubliant a petit feu.

Parce que finalement, c’est humain, tu regardes les autres et si ce que tu vois te plait, tu te surprends, malgré toi a faire pareil.
Et puis, tu t’oublies parce que finalement, si tu veux faire comme quelqu’un d’autre, et bien, il n’y a plus vraiment de place pour ce que tu veux faire toi.

Et puis, d’ailleurs, qu’est ce que tu veux faire toi déjà?

Et bien, je ne savais plus.

Je ne savais plus pourquoi j’étais la, je ne savais plus de quoi parler, ni comment le faire.
Je ne voyais plus aucune cohérence dans ce que je faisais, je n’avais pas compris, a l’époque, que la cohérence c’est avant tout d’être soi-même.

Alors, j’ai tout arrêté, j’ai un peu disparu, comme le “Au Revoir” de Valery Giscard d’Estaing qui quitte le fauteuil présidentiel, grand prince.

Mais comme toute rupture nette, ça laisse des mauvais souvenirs et un gout un peu amer, c’est un peu plus difficile de revenir du coup.

Alors, c’est vrai, ils ont raison “On est vraiment son pire ennemi”, on se freine, on se juge, on ne se fait pas confiance, on se perds très souvent dans le jugement et les yeux des autres.

Quel dommage, tout l’intérêt est d’être diffèrent pourtant, d’en être fier et de le montrer, si on était tous pareil, ce serait chiant dehors, non?

8 comments:

  1. Très juste, mais C difficile d'être soi : à la fois de savoir ce que l'on veut au fond de soi, et faire accepter notre différence.
    J'espère te voir encore Lexie parce que j'adore ce que tu fais et ta personnalité. Bisous

    ReplyDelete
    Replies
    1. Merci beaucoup Sissi ♡
      C'est difficile, c'est vrai, et c'est un challenge tres interressant! ;)

      Delete
  2. Chère Lexi,
    Tu es la première personne sur laquelle je suis tombée en allant sur Youtube, il y a quatre ans. Je m'en souviens encore, je cherchais des avis sur le mascara "Volume millions de cils" de l'Oreal.
    Je n'ai jamais laissé de commentaire à qui que ce soit mais je voulais te dire que le sentiment qui tu traverses, nous sommes des milliers à le connaître. C'est normal de se perdre quelquefois.
    Nous sommes influençables et c'est important d'apprendre à connaître les autres, de s'inspirer de leurs univers, de comprendre comment ils fonctionnent, pour se forger soi-même. Mais il peut arriver qu'on s'éloigne de ce qu'on souhaitait réellement pour notre vie. Ça ne doit pas être simple d'exposer vos choix, vos goûts, votre personnalité comme vous le faites, et je comprends qu'on puisse s'y perdre à un moment donné.
    Je te souhaite de réussir à prendre le temps de te recentrer sur toi-même et de redécouvrir les choses qui te plaisent. Fais toi confiance car tes expériences sont riches et ton univers intéressant, et quoi que tu décides de faire il y aura toujours des personnes pour te suivre et apprécier ce que tu fais!
    Prends soin de toi et à bientôt,

    Caro

    ReplyDelete
    Replies
    1. Merci beaucoup Caroline, tes petits mots me vont droit au coeur! ♡
      C'est souvent tres rassurant de savoir que l'on est pas seuls dans nos petits tourments :)

      Delete
  3. Je crois qu'il faut se perdre pour mieux se trouver et je crois qu'on ne peut pas tout à fait se trouver car comme une cible en perpétuel Mouvement, nous avançons, nous reculons, on tourne à droite, à gauche et finalement c'est pas le but qui compte mais le chemin pour y parvenir. Plein de bisous d'amour 😘

    ReplyDelete
    Replies
    1. Awww merci pour tes jolis mots qui ont tellement de sens comme d'habitude <3

      Delete
  4. Bjr, moi je t'ai découverte il y a 2/3 ans; je préparais une virée copines pour nos 40 ans à Londres et je suis finalement partie avec des extraits de tes articles et adresses dans mon sac .....pour ne plus jamais te quitter et m'abonner à ta chaîne. Au-delà d'un contenu c'est une personne, un énergie que l'on suit et quand je lis cette article je sais pourquoi je suis fidèle ...ce sont les personnes qui doutent qui ont quelque chose à apporter !
    Donc moi je n'ai qu'une chose à dire = merci de continuer .......
    Sur les 7 dernières années, j'ai déménagé 3x et même à l’étranger (bon Bruxelles) et du coup j'ai mon téléphone pour combattre la solitude parfois lourde et crois moi les "copines virtuelles" aident aussi alors pas trop de remises en question non plus STP !
    (et merci de m'avoir fait découvrir Sonia Selaire)
    Donc à très vite jolie demoiselle (vais acheter le livre dont tu viens de parler)
    Barbara

    ReplyDelete
    Replies
    1. Oh merci du fond du coeur pour ton message Barbara <3 il me touche beaucoup!
      Fonce sur le livre de Virginie Grimaldi, tu vas adorer!
      Et a tres tres vite, c'est promis! Merci encore, je garde tes jolis mots dans un coin de ma tete pour tres longtemps :)

      Delete

);