9.12.17

Tu vois, je m’étais dit que je ne l'évoquerai pas, mais finalement, depuis quelques jours, tous me ramène a ça.

Du message que j’ai reçu de ma meilleure amie mercredi matin en ouvrant les yeux “Helene, j’arrive pas a y croire, on vient de perdre notre idole…”, aux photos sur lesquelles je tombe sans cesse sur les réseaux sociaux, aux mélodies dont je lance les 1ères notes, enfin non, j’y arrive pas, c’est trop nul tous ça.

Ce matin la, je n’ai pas été choquée, pas triste, même pas un peu émue.

Et puis, les émotions ont fait leur bout de chemin, l’immense tristesse pas loin derrière.  J’ai même beaucoup pleuré ces derniers jours.
Ce n’est pas la mort de Johnny que je pleure, je pleure tous ce a quoi il me rattache, et encore bien plus que je ne pensais.

Sa disparition, c’est un peu comme une soupape, comme le couvercle qui s’ouvre sur le petit pot rempli de souvenirs, de moments heureux, d’autres moins; 
Le petit pot que j’ai rempli beaucoup, beaucoup trop, avant de le ranger dans un placard, a l’abri des émotions et des regards, surtout du mien.

Le petit pot oublié.

Mais tu vois, c’est traitre les petits pots parce que si toi tu les oublies, eux ne t’oublient jamais, et, un jour, comme ça, le couvercle s’ouvre.

Alors ce n’est pas Johnny que je pleure. Je pleure le temps qui passe, la nostalgie folle de mon enfance, les gens qui s’en vont, la mélancolie des instants passés qui ne reviendront pas, ce que j’ai laissé derrière moi en partant.

Beaucoup de choses, pour un pot beaucoup trop petit.

Et, finalement, Johnny, en partant, il a un peu ouvert le couvercle.



7 comments

  1. Comme pour beaucoup, sa mort marque surtout la fin d'une époque et de souvenirs. J'avoue n'avoir que 21ans mais j'ai de suite repensé à mes cris pour demander à mes frères - fans - d'arrêter de le chanter ou de l'imiter. Alors, tu as raison, pleure et peut-etre comme ça,tu trouveras un pot plus grand .

    ReplyDelete
    Replies
    1. Ahahahha tu m'as fait rire!! merci pour ton petit mot <3

      Delete
  2. Ton texte me fait penser à un film que j'ai regardé hier: Le petit prince. Livre qui est très beau et profond, le film est joli aussi, je te le conseille :)
    Il nous rappelle l'enfance et cette douce naïveté que nous perdons en grandissant avec la nostalgie qui s'installe au fur et à mesure. Cela m'a aussi rendue vraiment mélancolique...Mais finalement nous sommes de grands enfants et on est toujours excité lorsqu'il neige à Londres nan ? :D
    Bonne journée Hélène

    ReplyDelete
    Replies
    1. Le livre est tres beau, j'avais peur d'etre decue par le film, mais je vais le regarder, il n'y a pas meilleur jour en plus! ;)
      Merci pour ton gentil petit mot! <3

      Delete
  3. Ohh... comme tes mots me parlent. C'est tellement ça : Un pot bien trop petit pour tout ce qu'il contient dont le couvercle vient de s'ouvrir. Merci pour tes mots qui décrivent si bien ce que j'ai moi aussi ressenti.
    Agnès

    ReplyDelete
  4. Et ce qui me fait peur, tu vois, maintenant que j'ai retrouvé ce "petit pot" c'est que le couvercle saute à tout moment sans crier garde...

    ReplyDelete
    Replies
    1. Coucou Agnes, pardon pour ce retard, je n'avais pas vu ni lu ton petit mot!
      Ce petit couvercle qui saute a tout moment, je le connais bien, mais ca veut dire aussi qu'il se vide petit a petit et ca, ca fait du bien <3

      Delete

Contact

© L E X I E B L U S H
DESIGN

by

THE BASIC PAGE